Comment Créer des Personnages Crédibles


Je vais vous dire un petit secret : je ne suis pas parfaite (je sais,  je suis surprise aussi ;-) Mon écriture n'est pas parfaite non plus, et je dois dire que je n'aime pas vraiment les descriptions trop "mielleuses" et doucereuses dans mes lectures. Rien que de lire les choses du genre "le ciel est bleu", "les magnifiques arbres centenaires", me donne de l'urticaire. Cependant, ce que j'aime par dessus tout dans l'écriture de roman, c'est créer des personnages crédibles. Ce point est réellement important dans l'écriture de fiction. L'auteur doit s'assurer que la personnalité, l'histoire de ses personnages semblent réelles pour le lecteur. Si ce n'est pas le cas, votre lecteur ne ressentira aucune affinité avec eux. Et ce lien est essentiel car il leur permet de se sentir investi dans l'histoire. 
Je vais vous apprendre comment créer des personnages convaincants et réalistes en 5 étapes. 

Comment créer des personnages convaincants et réalistes?
 Étape Numéro 1 : Créez leur un passé, une histoire. 

Vous ne pouvez pas seulement définir un nom pour vos personnages. S'ils évoluent régulièrement dans votre histoire, vous devez tout savoir sur eux : leur enfance, leur vie de famille, leur éducation... Même si ces informations vous semblent sans importance au premier abord, ils vous aideront à faire vivre vos personnages. Plus vous les connaîtrez, plus il sera facile d'écrire sur eux.  La façon dont une personne a été élevée et les expériences qu'elle a traversée dans la vie la feront réagir différemment d'une autre personne.  Si vous définissez avec précision leur histoire, leur passé avant même de commencer la rédaction de votre livre, vous verrez combien l'écriture sera facilitée : à chaque point essentiel de l'intrigue, vous saurez instantanément comment vos personnages doivent réagir. Vous devez être capable de parler de chacun de vos personnages comme s'ils étaient réels et que vous les connaissiez depuis des années. De cette façon, vous pourrez les faire évoluer d'une manière cohérente et réaliste. Vos dialogues sonneront justes ; les choix et réactions de vos personnages seront justifiés et votre lecteur se laissera prendre au jeu et continuera sa lecture. 

 Étape Numéro 2 : Pointez leurs imperfections.

Et plus précisément, les défauts qui résultent de leur histoire passée. C'est là que vous devrez faire appel à un peu de psychologie. Si votre personnage a été victime de maltraitance dans son enfance, il en gardera probablement des séquelles dans sa vie d'adulte : peut-être se sentira-t-il en insécurité permanente, anxieux, ou très protecteur avec les autres. Si son ex-femme l'a trompé, il se pourra se montrer amer, désabusé et sceptique lors de la survenue d'une nouvelle relation. Je ne dis pas que tous les défauts doivent coïncider avec son histoire passée, mais c'est un excellent moyen de rendre crédible vos personnages. En tout état cause, montrez leurs points faibles. Personne n'est parfait, tout le monde a eu dans son enfance des problèmes mineurs ou majeurs. Faites les ressortir dans la personnalité de vos personnages, c'est un très bon moyen de les rendre réalistes. 

 Étape Numéro 3 : Caractérisez-les grâce à leur façon de parler

Chaque personne a une façon unique de parler. Certains sont bavards ; d'autres s'expriment d'une manière plus concise. Certains ont un vocabulaire élargi alors que d'autres ne peuvent finir leur phrase sans jurer. Vous devez choisir dans quelle catégorie se trouve votre personnage et veiller à ce que sa façon de parler soit la même dans chaque dialogue de votre roman. Ecoutez les gens autour de vous. Quand j'étais comptable, je travaillais avec un patron qui parlait toujours avec un ton très positif, même quand nous étions en période fiscale et que les délais étaient impossibles. Cela avait pour effet de ne pas nous stresser davantage. J'ai une amie par contre qui s'exprime toujours d'une manière négative, même quand tout va bien dans sa vie. C'est agaçant mais cette particularité fait d'elle ce qu'elle est.
Une autre chose : il est important de tenir compte de l'âge de vos personnages dans vos dialogues. Une publicité passe à la télévision en ce moment : un jeune homme imite la façon dont s'expriment deux vieilles dames anglaises buvant leur thé en critiquant une tierce personne. Son imitation est à mourir de rire et son accent est impayable. Sortant de la bouche d'une jeune homme de vingt ans, les mots sonnent bien évidemment faux. Mais comme cela concerne une publicité mêlant humour et dérision, ça passe sans problème. Dans votre roman, cela n'aura pas le même effet. Une adolescente ne parle pas qu'une grand-mère de quatre-vingts ans. Et inversement. Le but est de rester authentique, et de garder cette constance tout au long du récit. 

  Étape Numéro 4 : "A chaque action une réaction".

Si vous écrivez de la fiction, il existe probablement dans votre histoire un conflit que votre protagoniste doit résoudre. Neuf fois sur dix, cela veut dire que votre héros a de sérieux problèmes. Les lecteurs aiment voir les personnages lutter d'une manière acharnée et en ressortir deux fois plus fort qu'avant. Ils aiment également les voir tomber des spirales infernales, ressentir de la colère, de la désillusion, de l'anxiété. Vous ne pouvez pas induire des situations et ne plus en parler dans la suite de votre récit. Imaginons qu'une de vos personnages se fasse agresser dans une rue sombre un soir où il se rendait avec des amis au cinéma. Si dans un autre chapitre, vous n'en parlez plus, les lecteurs vont se demander ce qui se passe. Vous devez parler de ses blessures, même légères, et dire s'il a été à l'hôpital. Vous devez parler aussi de ces blessures "mentales" : paranoïa, anxiété, troubles du comportement. A chaque action importante, il y aura une évolution naturelle de votre héros, et il faudra le mentionner. 

Etape Numéro 5 : Faites confiance à votre intuition.

Quand je parle de suivre votre intuition, je parle de ces moments dans votre récit qui sonnent faux. Votre personnage est en train de faire quelque chose et puis... vous vous demandez s'il doit vraiment faire ce qu'il est en train de faire. Vous me suivez ? Si en l'écrivant, une situation ou une action de votre personnage vous semble incohérente, c'est que forcément elle l'est. Dans ce cas-là, vous avez deux choix : soit mettre votre personnage dans une situation où il est obligé de réaliser cette chose, ou alors tout simplement supprimer cette action pour plus de cohérence. Ne compromettez pas vos personnages pour le bien de l'histoire, car vos lecteurs vont certainement s'en rendre compte et être très déçus. 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que ces conseils vous seront utiles. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les laisser en commentaire! 
A bientôt sur mon blog ! 

1 commentaire:

axsvafckur a dit…

All reels have to be accompanied by buttons which permit players to manually cease them, reels could not spin quicker than eighty RPM, and reels should cease inside zero.19 seconds of a button press. In practice, which means machines can not let reels slip greater than four symbols. Other rules embody a 15 coin payout cap, a 50 credit cap on 카지노 사이트 machines, a three coin most wager, and different such regulations. Slot machines embody quantity of} currency detectors that validate the form of fee, whether coin, cash, voucher, or token. The machine pays out in accordance with the pattern of symbols displayed when the reels cease "spinning". Slot machines are the most well-liked gambling methodology in casinos and constitute about 70% of the common U.S. on line casino's income.